dimanche

Permettez-moi de me présenter:


''Le chinchilla est-il fait pour moi'' ...
(vous verrez cet article plus bas, mais avant tout, permettez-moi de me présenter) ...

Mon nom est Karolyne et je suis éleveuse avec pedigree dans la ville de Québec.

Mon parcours a débuté en 1997 quand j'avais 22 ans, avec mon premier chinchilla et l'amour des chichi n'a cessé de grandir depuis. J'ai toujours eu des chinchillas chez moi. Avec les années, quand j'ai découvert qu'au Québec le chinchilla étaient pour la plupart porteur de maladies héréditaires dûent aux nombreux accouplements faits aléatoirement, cela m'a rendu tellement triste.

J'ai toujours aimé les animaux, j'ai toujours bien pris soins d'eux et leur ai donné beaucoup d'amour. Mais ce n'est pas suffisant si on veut les préserver. La reproduction en captivité a pris des proportions démesurées dirigeant nos animaux vers leur perte. On m'a fait découvrir l'importance du pedigree chez les chinchillas. Le pedigree est la seule façon de redonner à nos chinchillas la vigueur qu'ils méritent et leur donner de la force au niveau génétique afin de garder l'espèce en santé.

Ce n'est qu'en 2009 que je me suis procurée mon premier chinchilla avec pedigree, Ambre, une femelle medium tan, encore avec moi aujourd'hui. Les chinchillas avec pedigree sont très rares au Québec et la plupart sont de provenance américaines.



Mon élevage comporte une moyenne de 6 femelles et le nombre de naissances dans une année est variable, allant de 1 à 8 et mes femelles ne sont gestantes qu'une fois par année ou aux deux ans. Vous comprendrez que je ne produit pas beaucoup car je veux conserver la santé de mes reproductrices.

Je travail à temps plein comme secrétaire, donc mon élevage n'est pas une ressource financière, car je dépenses plus que j'en reçois. Mon seul but est de sensibiliser les gens en donnant le bon exemple et en enseignant les règles d'art de la reproduction avec pedigree.

J'ai participé à 2 compétitions (en 2011 et remporté une 2e place, et en 2016 avec un trophée pour la section champion). J'ai également participé à 3 émissions de télévision: Salut Bonjour TVA, Pour le Plaisir Radio Canada, Fou des Animaux Unis) et je participe également aux Salons des Animaux Exotiques du Québec dans le seul but d'enseigner et de faire connaitre cet animal. J'ai également un groupe Facebook pour aider toutes personnes ayant un chinchilla: ""Les chinchillas de la région de Québec ...''

Je ne fais la visite de mon élevage qu'avec mes futurs adoptants. La raison est tout simplement que mon élevage est chez moi et non dans un magasin et ne fait entrer des gens qui sont sérieux dans leur démarche.

J'ai créé une pièce pour mes chinchillas, avec tout l'équipement nécessaire pour leur bien (air climatisé, purificateur d'air, déshumidificateur, ventilation, lumière contrôlée) ...


Pour toutes questions, visitez mon site web, il est rempli d'informations importantes et je suis certaines que vous trouverez beaucoup de réponses.


Bonne lecture et à bientôt  :)

mercredi

Le chinchilla est-il fait pour moi ?


 

C'est une question que tout bon adoptant devrait se poser avant de se lancer. Vous allez me dire : "Oui j'y ai déjà réfléchis !" ... 

C'est la réponse de 90% des gens, cependant on retrouve de plus en plus de chinchillas adultes à placer dans les annonces ou refuges car les adoptants ne se sont pas renseignés ou mal renseigné ... Je cumule plus de 15 ans avec les chinchillas, donc j'ai su adapter mon mode de vie à celui de l'animal .... 

Voici les bonnes questions à se poser ! 


PRIX: Un chinchilla est un animal exotique et son achat est plus onéreux que tous les autres rongeurs commun. Si vous adoptez chez un éleveur responsable ayant pris en considération sa santé génétique et la qualité de sa fourrure et qu'il ne laisse pas partir le bébé trop tôt afin de s'assurer qu'il grandit bien seul, il en coûte en moyenne 200$ (plus ou moins, selon la couleur du chinchilla).

ATTENTE: chez un éleveur responsable, les femelles ne donne naissance qu'une fois par année à raison de 1-2 bébés par portée ... la gestation est de presque 4 mois et le sevrage 2 mois plus 1 mois d'adaptation chez l'éleveur avant de partir. Ce qui fait plus de 7 mois d'attente par femelle ... 


MÂLE OU FEMELLE ? Les chinchillas ont leur propre caractère et il peut changer en vieillissant. Alors il n'y a pas de différence entre un mâle ou une femelle. Par contre, si vous prenez un mâle, vous devez être au courant qu'il peut faire sa toilette en votre présence et cela implique un nettoyage de son sexe, dans sa bouche ;)



       

JEUNE OU 
ADULTE ? 






Si c'est votre premier chinchilla, je vous suggère de choisir un adulte. Car un jeune est très fou-fou jusqu'à 1 an et vous pourriez être découragé si vous ne parvenez pas à créer un lien.



Voici d'autres points à considérer:



1/ Le chinchilla correspond-il à mon âge ?

Un chinchilla doit être adopté par une personne ayant le sens des responsabilités. Avant 12 ans, un parent doit en prendre la responsabilité.

Personnellement, je ne recommande pas cet animal avant 10 ans. Mais il existe toujours des exceptions, si l'enfant présente une attitude calme et mature, il est possible d'être compatible avec un chinchilla. Les jeunes enfants sont souvent très excités à la vue du chinchilla et le moindre geste rapide lui fera peur et se sauvera. L'enfant voudra courir après lui pour le rattraper ou pourra crier ou rire très fort. Le lien de confiance se fera plus difficilement entre lui et l'animal.

Cependant prenez le temps à la réflexion si vous êtes dans la tranche 12 - 20ans. Qu'allez vous faire de votre chinchilla quand vous partirez de chez vos parents pour vos études ? Vos études vous empêcheront-ils de vous occuper de votre animal ?




2/ Le chinchilla est un animal nocturne, suis-je prêt à l'accepter ?

Le chinchilla est un animal crépusculaire à tendance nocturne. Il se réveille en soirée vers 16h et s'active jusque tard dans la nuit. Etes vous prêt à accepter qu'ils ne vivent pas le jour comme vous ? La nuit, le chinchilla mange, court et joue dans sa cage, êtes vous prêt à supporter le bruit potentiel ?

Un avantage par contre, le chinchilla n'a pas mauvais caractère et si on vient le voir le jour durant son sommeil, s'il est bien habitué avec vous, il sera très heureux de vous voir :) 

Il faut tout de même le respecter et le laisser tranquille et ne pas le déranger pour rien. Il lui faut un endroit calme pour installer sa cage.


                                                                                                                                                                   3/ Le chinchilla a une longue vie, suis-je prêt à l'assumer ? 



Le chinchilla, quand on s'en occupe correctement, a une espérance de vie de 15-20 ans. Etes vous prêt à garder votre chinchilla aussi longtemps ?

Comme mentionné plus haut, nn chinchilla sevré et partant à 12 semaines est un jeune animal fou-fou. Il en prends environ 1 an à s'habituer aux humains, même si dès sa naissance je le manipule tous les jours. Alors il faut être patient et doux, pendant longtemps ...




4/ Qu'allez vous faire de votre chinchilla quand vous partez en vacances? 
C'est une question qu'il faut se poser, le chinchilla est un animal qui a besoin qu'on s'occupe de lui comme tous les autres animaux. 

Pour 2-3 jours, il n'y a pas urgence, si ce n'est qu'occasionnel, on peut remplir son plat de granules, du foin en grande quantité et une grosse bouteille d'eau. Mais si c'est plus, comme par exemple une semaine de vacance, il faut trouver une solution.

L'idéal est d'avoir un voisin, un ami ou une personne de la famille pouvant s'en occuper durant votre absence. Le chinchilla a besoin qu'on le nourrisse et change son eau chaque jour, 

Sinon, qui est en dernier recours, on peut le faire garder dans une autre maison, mais il faut prendre conscience qu'il peut être dérangé au niveau de son alimentation ou autre .... pensez y ! 



5/ Etes -vous une personne maniaque ?

Le chinchilla fait 3 crottes au pieds carré quand il est en sortie loll. 
Etes-vous prêt à accepter de retrouver sur votre sol un champ de crottes ? 




Dans sa cage, le chinchilla à aussi tendance à "jeter" ses crottes, son foin, la litière ou sa moulée, le poils et la poussière (bain de poussière) à travers les barreaux de la cage. Si vous êtes né avec un aspirateur greffé à la main, cette situation pourrait être une source de stress pour vous et pour votre chinchilla. Souvent, un coup de balais est suffisant ... Je vends également une cage que je fabrique évitant les dégâts autour de la cage ... Venez me voir ...

Autre détail à considérer, si vous avez d'autres animaux tournant autour de la cage, ou que vous avez adopté 2 chinchillas, il est fort possible qu'il y ai des réactions de domination qui se caractérisent par des jets de pipi ... Vous trouverez alors des traces sur les murs près de la cage et/ou sur le plancher ... 

Il est recommandé de nettoyer la cage 1-2 fois par semaine et un grand nettoyage intensif (incluant les barreaux) 1 fois par mois.




6/ Moi ou une personne de ma famille souffre t'elle d'allergies ? 

Le chinchilla souvent victime de son succès est adopté en masse "parce que c'est trooooop mignon !"

Oui mais ! Posez vous la question suivante : les allergies.

Le chinchilla est un animal qui consomme beaucoup de foin et utilise le sable pour se dégraisser la fourrure (minimum 2/3 fois par semaine). Ces deux éléments produisent énormément de poussière. De plus, il perds son poils et il est si fin et volatile, qu'il se collera sur vos murs (Un bon nettoyage s'impose à l'occasion) ...

Une solution aux poils est d'installer un purificateur d'air portatif à proximité de la cage, ce qui enlèvera beaucoup de poils et poussière.

Il faut vraiment en avoir conscience avant d'adopter.




7/ Je veux un animal que je veux câliner ! 


Si tel est votre souhait ..... le chinchilla n'est pas fait pour vous ! Le chinchilla est un animal qui aime le contact avec l'homme  mais il est pas un animal à supporter les séances de câlins sur le canapé devant un bon film.

Certains chinchillas aiment tout de même ces séances mais ayez conscience que cela n'est pas très fréquent et que cela va demander tout de même de rester alerte à ses mouvements.





8/ Ai-je le temps de m'en occuper quotidiennement ? 

Le chinchilla aura besoin de soins quotidiens mais aussi de se dégourdir les pattes dans votre intérieur. Il vous faut donc prendre conscience qu'il va lâcher pas mal de crottes, tenter de ronger les meubles, plinthes, tapisseries, DVD, livres ...

Il faut donc sécuriser la pièce pour son bien-être et pour vos nerfs.

Il aimera les sorties et gambader dans le corridor, nous prendre pour un rocher et nous escalader, monter-descendre les escaliers ... Il a besoin de cet exercice quotidiennement.

Saurez vous lui consacrer un peu de temps pour le surveiller ?




9/ Ai-je la place pour sa cage ?

Le chinchilla n'est pas un cochon d'inde. Donc bannissez les cages vendues pour les lapins ou cobayes. Le chinchilla a besoin d'une cage en hauteur pour s'épanouir. Il faut que sa cage soit aménagée avec des étages, des tablettes de pin (beaucoup de tablettes, surtout pour un jeune chinchilla, afin d'éviter les chutes mortelles. Le chinchilla ne doit pas tomber de plus haut que 30 cm. Le principe de l'installation des tablettes est en escalier.

Il est recommandé d'installer la cage dans une pièce tranquille le jour. Les allées et venus de la circulation quotidienne peuvent le déranger et le stresser.

Pour un chinchilla: 

Hauteur minimale: 35'' de haut
Largeur minimale: 24'' de large
Profondeur minimale: 18 '' de profond

Autre question: "Ai-je les moyens d'acheter une bonne cage" ... 
Etes vous prêt à investir une centaine de dollars ?




10/ Suis-je prêt à tolérer les odeurs s'y rattachant ? 

 
Malgré le fait que le chinchilla ne dégage pas d'odeur, son environnement oui ... Pensez au foin, à la litière, même propre, il a une odeur de bois que certain ne peuvent supporter. Également, il faut nettoyer la cage, s'il y a mauvaise odeur, il est grand temps de nettoyer. En général, on change la litière et lave la cage 1 à 2 fois par semaine.

 
 Par contre, c'est l'animal le moins odorant dans tout. Cochon d'inde, rat, lapin, hérisson, furet ... même une souris sens plus fort qu'un chinchilla.

Le chinchilla peut aussi dégager une odeur à l'occasion. Cela arrive quand il est en fuite, une odeur se dégage, (détournant l'attention du prédateur), mais cette odeur n'est pas très forte et partira en quelques secondes, donc ne reste pas imprégnée.




 11/ Suis-je d'un naturel patient ? 

Comme il l'a été dit plus haut le chinchilla n'est malheureusement pas un animal à câlin.

Il vous faudra en plus "énormément" de patience avant que votre chinchilla vous fasse confiance. La patience est une vertu indispensable pour toutes les personnes souhaitant adopter un chinchilla. Il en prends en général 1 an avant que le chinchilla s'habitue à vous entièrement.

Saurez vous faire preuve de  patience et de douceur ? 




 12/ Est-ce compatible avec d'autres animaux que j'ai à la maison ?

En général, le chinchilla s'entend bien avec les autres animaux mais il va préférer la fuite car c'est un animal de proie. S'il est territorial, il peut l'attaquer et vouloir le dominer.

Il n'est pas recommandé d'avoir un chinchilla si on a un chat et/ou surtout un lapin. Ces derniers peuvent être porteur d'une bactérie qui peut ne pas être toléré par votre chinchilla et pourrait même lui être fatal. 

La pasteurellose chez le lapin est mortelle pour les chinchillas. Une amie a perdu 5 chinchillas, un après l'autre, en 3 mois, suite au contact d'un lapin infecté en animalerie.

Pour les chiens, il n'y a pas de problèmes en général, à moins que votre chien pourchasse le chinchilla et l'attrape, ce qui provoquera sa mort car ses os sont très fragiles. Aussi, le chinchilla peut être stressé de voir le chien tourner autour de la cage. Il aime être dans un endroit tranquille. Aussi, votre chien pourrait être plus nerveux et stressé (et stressant) s'il ne peut se contrôler à la proximité du chinchilla. J'ai déjà eu un chinchilla qui est revenu chez moi car la propriétaire avait un chien qui montait et descendait les marches constamment créant un mauvais comportement. Aussi, il mangera sans doutes les crottes tombées à l'extérieur de la cage, au sol.


Le chinchilla doit être seul de son espèce dans sa cage, à cause de son alimentation très stricte. Donc ne vont pas dans la même cage les dégus, cochon dinde, furet, hérisson, gerbille, rat, hamster, phalanger, lapin et autres ...





13/ Ai-je le bon environnement pour le chinchilla ?


Il est préférable d'avoir une pièce pour le chinchilla, un endroit calme, loin des vas-et-viens. La pièce doit être ventilée sans courant d'air. Il est intéressant d'avoir un purificateur d'air à proximité. 


La pièce doit également être fraîche, été comme hiver. Une température constante de 20 degrés Celsius est l'idéal. Prévoyez alors un air climatisé pour l'été. Une température au delà de 27 degrés Celsius est mortelle pour eux car ils ne transpirent pas, donc pourront avoir un coup de chaleur. 

Dernièrement, cette pièce ne doit pas être humide. Se munir d'un déshumidificateur réglera le problème. La fourrure du chinchilla garde longtemps l'humidité ce qui peut propager des champignons comme la teigne. L'été, on lui donnera plus de bain de sable.


**********************


Si quelques questions laissent transparaître quelques possibles soucis, réfléchissez et voyez si vous pouvez faire des changements ...



_______________________________________________________________
source: http://www.darkangel-chinchillas.com/le-chinchilla-est-il-fait-pour-vous-.php


******



En résumé:

Il se laissera toujours tenté par une gâterie, il vous chatouillera la joue avec ses longues moustaches, il déposera sa petite main sur votre doigt, car oui, il a une main avec des ongles. Il lèvera la tête pour vous laisser lui gratter l'arrière de ses oreilles. 

Il réclamera votre présence par un léger petit cri de plainte, il sautera sur vous et vous prendra pour un arbre. Il vous fera rire lors du bain quand il se roulera dans son sable pour enlever les saletés de sa fourrure. Il appréciera les sorties hors de sa cage en libertée surveillée et sécuritaire.